vendredi 2 avril 2010

Michel d'ALMERAS, évêque de Philadelphie


Michel d'ALMERAS était de Bagnols, ville du Languedoc. Il fut Doyen de l'Eglise Collégiale de Saint-Sauveur de Grignan. Guillaume de Cheisolme qui l'avait vu quelquefois au château de Grignan et à Vaurias, sur les recommandations de Monsieur le Comte, prit amitié et confiance en lui sans le bien connaître, et sur des belles promesses qu'il lui fit, le demanda au Pape pour être son coadjuteur, ce qui lui fut accordé. Il partit d'abord pour aller à Rome où, après avoir subi l'Examen, il fut sacré sous le titre d'évêque de Philadelphie, environ l'an 1623. Après, il revint en France demeurant tantôt à Bagnols, tantôt à Grignan, et quelquefois à Vaison où il ne fit pourtant jamais aucune fonction épiscopale.

L'année 1625, il assista à l'Assemblée Générale du Clergé de France tenue à Paris le premier de septembre au Couvent des Augustins ; l'on voit fon nom à la fin des conclusions qui furent prises et des ordonnances qui furent faites parmi les Evêques de la Province de Vienne, qui furent députés en cette façon "Michel d'ALMERAS, évêque de Philadelphie et coadjudeur de Vaison". Il faut remarquer qu'il est le premier, et peut être le seul des évêques du Comtat Venaissin, qui ait eu l'Honneur d'assister à ces sortes d'assemblées.

Armoiries de Michel d'Alméras

L'an 1628 et le quinzième décembre, il fut présent à la cérémonie du Sacre de Louis François de la Baume de Suze qui fut fait dans l'Eglise de Saint Andeol du Bourg de Viviers par Monsieur Antoine du Cros, évêque de Saint-Paul-Trois-Châteaux, assisté des évêques d'Uzés et de Philadelphie.

L'an 1631 est remarquable par un fait extraordinaire écrit au Pape de la propre main de Michel d'ALMERAS. Le premier dimanche de novembre, le peuple sortant en foule de l'Eglise Cathédrale pour assister à la procession du Saint Rosaire, le battant de la grosse cloche se détacha de sa belière et tomba au milieu de cette populace assemblée devant l'église sans faire aucun mal à personne, ce qui fut regardé comme un miracle que fit la Sainte Vierge en faveur des Confrères du saint Rosaire qui s'empressaient pour l'honorer.

Michel d'ALMERAS mourut à Bagnols le seize d'avril 1633. Il fut enseveli dans l'église des RR. Pères Recollets.

II portait dans ses armes "de sable au lion rampant d'or, au chef cousu de sinople chargé de trois étoiles d'or".

Source : Histoire de l'Eglise Cathedrale de Vaison, par Louis Anselme Boyer de Sainte-Marthe, p216

Aucun commentaire: